Le gueblo du Cobab

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Autre vision de la crise

par un de nos derniers grands sages : Jose Saramago (espagnol, traduit du portugais par l'auteur)

Tradal à l'arrache par un quasi-non-hispanophone (mézigues) :

La mentalité ancienne se formait dans une grande surface qui s'appelait cathédrale ; aujourd'hui, elle se forme dans une autre grande surface nommée centre commercial. Le centre commercial n'est pas seulement la nouvelle église, la nouvelle cathédrale, il est aussi la nouvelle université. Le centre commercial occupe une place importante dans la formation de la mentalité humaine. Il a remplacé la place, le square ou la rue comme espace public et d'échange. Le centre commercial est l'unique lieu sûr, et celui où se forme la nouvelle mentalité. Une nouvelle mentalité craignant d'être exclue, craignant l'expulsion du paradis de la consommation et par extension de la cathédrale du shopping.

Et aujourd'hui que voyons-nous ? La crise.

Retournerons-nous sur la place ou à l'université ? À la philosophie ?

Et puisqu'on parle de philo… c't'une occase de rappeler ce qui est désormais le testament d'un autre de nos anciens, récemment disparu : Georges Labica (qui nous parla il y a peu, à la librairie Résistances de son bouquin sur la Théorie de la violence

Rétroliens

Aucun rétrolien.

Les rétroliens pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le jeudi 16 avril 2009 à 21:30, par Cobab

J'arrive pus à mettre de notes de bas de page — ? Ça marchait naguère pourtant. Bon, juste pour la réf. propre : REf BibTex : @BOOK{Labica200712, title={Théorie de la violence}, author={Georges Labica}, publisher={Librairie Philosophique Vrin}, year={2007}, month={12}, isbn={9782711643516}, url={http://amazon.fr/o/ASIN/2711643514/}, price={EUR 22,00}, timestamp={2009.04.16}, }

Ajouter un commentaire

Le gueblo du Cobab

Le gueblo est propulsé comme on dit par Dotclear d'Olivier Meunier, à travers une adaptation du thème Keepsake du à Kozlika, sous un titre pompé sans vergogne au regretté Igwal. un grand merci à eux.

Il est hébergé coopérativement chez Ouvaton. Pour des réclamations sur le contenu du gueblo (articles ou commentaires), merci de m'écrire. La loi vous autorise également à vous plaindre directement à l'hébergeur.

Sauf mention particulière, je (Cobab) suis l'unique auteur de tout le contenu du blog, à l'exception bien entendu des commentaires. En cas de reprise, merci de citer la source...

Dernières nouvelles d’ailleurs

Claude Guillon

Oreste

Les mots sont importants

Le Typographe

Calendrier

« avril 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930