Le gueblo du Cobab

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

78000 en force !

Adolphe Thiers ou : de la métonymie géographique par temps troublé

Un certain Jean de Maillard, qui se dit magistrat — ce que sa suffisance et son mépris incitent à croire —, a commis cette immondice sur rue89. Il s'est attiré cette réplique de Jamel qui ne relève pas toutes les contrevérités (il y en a à chaque ligne) et les insinuations de notre paraît-il professeur à Sciences-Po mais se concentre sur une phrase particulièrement révélatrice du mépris qui suinte de son texte :

Je ne cherche pas à mettre de l’huile sur le feu, de toute façon ces lignes n’ont heureusement aucune chance d’être lues dans le 9-3 et autres cités dont notre belle France a parsemé ses paysages sub-urbains[1].

À l'interpellation de Jamel réclamant des excuses, Monsieur le Vice-Président du Tribunal de Grande Instance d'Orléans, dont espère qu'il use d'un langage plus précis dans l'exercice de ses fonctions, invoque la licence littéraire :

J'aurais donc dû, mais aurais-je été mieux compris[2], écrire 9-3 en le mettant entre guillemets. Le "9-3" est devenu une appellation générique qui n'a rien à voir avec la localisation géographique de la Seine-Saint-Denis (...) mais qui signifie une certaine forme de banlieue qui est celle dont il était question dans mon papier.

C'est les bourges de Villemomble qui vont être jouasses !

Je m'autoriserai donc désormais de cet illustre exemple pour affirmer que 78000 est devenu une appellation générique qui n'a rien à voir avec la localisation géographique de la ville de Versailles, mais qui signifie une certaine forme d'appréhension de la réalité sociale ; le TGI d'Orléans est donc vice-présidé par un authentique versaillais.

Notes

[1] souligné par moi ; ponctuation de l'auteur.

[2] Admirez la subtilité de la manœuvre de rabaissement de l'adversaire.

Rétroliens

Aucun rétrolien.

Les rétroliens pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucune réaction pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Le gueblo du Cobab

Le gueblo est propulsé comme on dit par Dotclear d'Olivier Meunier, à travers une adaptation du thème Keepsake du à Kozlika, sous un titre pompé sans vergogne au regretté Igwal. un grand merci à eux.

Il est hébergé coopérativement chez Ouvaton. Pour des réclamations sur le contenu du gueblo (articles ou commentaires), merci de m'écrire. La loi vous autorise également à vous plaindre directement à l'hébergeur.

Sauf mention particulière, je (Cobab) suis l'unique auteur de tout le contenu du blog, à l'exception bien entendu des commentaires. En cas de reprise, merci de citer la source...

Dernières nouvelles d’ailleurs

Claude Guillon

Oreste

Les mots sont importants

Le Typographe

Calendrier

« décembre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31