Le gueblo du Cobab

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ç La Bo”te noire È, de Richard Berry

Librement adaptŽ d'une nouvelle de Tonino Benacquista (Ç La Bo”te noire È, in Tout ˆ l'ego), un film de R. Berry ˆ l'atmosphre proche du fantastique, sur le thme de l'inconscient gardien des secrets familiaux, une histoire de culpabilitŽ et de vengeance diffŽrŽe de trente ansÉ avec un dŽbut de mise en ab”me qui m'autorise un rŽtrolien destinŽ en rŽalitŽ ˆ attirer du monde aprs une semaine de silence vers la Mise en abyme d'Obni que je salue bien bas au passage (C'est pas pasque je dis rien que je lis pas.).

(site en foutu Flash, dŽsolŽ.)

Pour ceux qui connaissent la nouvelle, rassurez-vous : l'essentiel de la reprise se tient dans la situation de dŽpart ainsi que dans des dŽtails significatifs, mais annexes du point de vue de l'intrigue sous-jacente (au sens : ce que dŽcouvre le hŽros personnage principal en creusant son auto-oracle ; celle-ci s'avre plus centrŽe sur l'histoire familiale que sur les espoirs du personnage, au contraire du bouquin, et moins riche en surprises[1]).

Pour ceux qui ne l'ont pas lue, voici l'argument : aprs un accident de voiture suivi d'un coma, Arthur se voit remettre par l'infirmire qui l'a veillŽ la transcription de ses paroles automatiques au cours de la phase de rŽveil ; paroles apparemment incomprŽhensibles, mais renfermant la clŽ de mystres profonds et urgents. L'exploration de sa Ç bo”te noire È va l'amener ˆ douter autant de lui que de ses prochesÉ

L'astuce formelle introduite par R. Berry contribue sans doute ˆ raboter l'intrigue, mais lui permet en revanche d'installer sur une bonne part du film une ambiance plus qu'inquiŽtante, faite de violents contrastes entre une clartŽ irrŽelle et diffŽrents clair-obscur[2] aux tons tabac, puis d'engendrer une incertitude fondamentale, qui nous prŽpare tellement efficacement au dŽnouement que ce n'est qu'en Žcrivant que le m'aperois que, finalement, il est un peu faible Ñ pas assez spectaculaire, en fait, je trouve.

Au total, un bon thriller psychologique avec ce qu'il faut de film d'horreur-mais-pas-trop, et finalement fidle en bonne partie ˆ l'esprit de la nouvelle de dŽpart Ñ dans l'humour notamment. Vous pouvez y aller.

(Sinon, au dŽpart, je voulais voir Bombon mais c'Žtait hier, j'avais mal lu.)

Notes

[1] Bien qu'il semble que des dŽveloppements aient ŽtŽ coupŽs au montage.

[2] je rglerai la question de cepluriel demain.

Rétroliens

Aucun rétrolien.

Les rétroliens pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mercredi 2 novembre 2005 à 07:35, par obni

Ce que tu dis de ce film, me donne envie d'aller le voir. D'abord, parce que j'aime beaucoup JosŽ Garcia, dont la palette de jeu est extraordinaire et puisÉ les histoires de recherche d'identitŽ me passionne (un gars non identifiŽ ˆ la recherche de ses racinesÉ c'est trs intŽressant comme thme, un peu comme pouvait en parler Philip K Dick).

Je range ce billet dans le florilge des liens en abymes.

2. Le dimanche 20 octobre 2013 à 18:24, par obey

Je suis pilote easyJet, et ce que dit votre contrôleur est totalement faux!! Non, les low cost ne coupent pas à travers les orages pour économiser du carburant!! Il faudrait arreter de dire n’importe quoi, merci.

Ajouter un commentaire

Le gueblo du Cobab

Le gueblo est propulsé comme on dit par Dotclear d'Olivier Meunier, à travers une adaptation du thème Keepsake du à Kozlika, sous un titre pompé sans vergogne au regretté Igwal. un grand merci à eux.

Il est hébergé coopérativement chez Ouvaton. Pour des réclamations sur le contenu du gueblo (articles ou commentaires), merci de m'écrire. La loi vous autorise également à vous plaindre directement à l'hébergeur.

Sauf mention particulière, je (Cobab) suis l'unique auteur de tout le contenu du blog, à l'exception bien entendu des commentaires. En cas de reprise, merci de citer la source...

Dernières nouvelles d’ailleurs

Claude Guillon

Oreste

Les mots sont importants

Le Typographe

Calendrier

« novembre 2005 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930